baniere site f6ugw.jpg

CHAMPIONNAT DE FRANCE HF CW 2021

CHAMPIONNAT DE FRANCE HF CW 2021
Compte rendu de participation par F6UGW

 

N’ayant pas eu la possibilité d’y participer en 2020, j’ai décidé de me rattraper cette année. Ce concours s’est effectué à partir de ma station personnelle.

Pour ce faire, j’avais en référence mes résultats de 2018/2019[1]. À part quelques évolutions techniques, j’étais pour ainsi dire dans la même configuration que pour le CQ WW HF CW 2020 :

Un Icom IC-7600 avec une puissance de 100 watts. Et rien d’autre à côté.
Une antenne filaire "Levy" de 2 x 27 m@7m.
Boite d’accord d’antenne F3LG.
Une antenne GP 40 m (Full ¼ sur 7 MHz) et sur 14/21 et 28 MHz ma GP 40 m + LDG RT600 !
Un PC (Run + Multi) + logiciel + Keyer CW… et bien sur mes oreilles !
 

Pour cette année, l’organisation était orientée différemment avec pour le 80 m, ma Lévy et sur 40 m, ma GP ¼ d’onde. Je n’ai pas exploité la Lévy sur 7 MHz. Au regard de mon score sur cette bande, le choix fût excellent. Ayant à ma disposition les principaux éléments, me voilà prêt pour ce championnat de France 2021.

Déroulement du concours :

Score CDF HF CW2021Compte tenu des améliorations apportées à ma station, et de l’évolution de la propagation – qui n’a rien à voir avec celle d’il y a 2/3 ans – j’ai estimé un score provisoire autour 500 QSO pour ± 400 000 points (Bruts) ! Dès le départ, l’activité était différente et le score évoluait dans le bon sens avec l’enchaînement des QSO. Au fur et à mesure que les heures avançaient, j’étais en avance par rapport à mes estimations ! Ayant adopté une stratégie différente, avec l’installation d’une antenne "Full ¼ d’onde sur 40 mètres" et l’utilisation d’une boîte d’accord automatique "LDG RT600" pour les bandes supérieures (14/21 et 28 MHz), je n’ai pas souhaité installer ma GPA30 pour cette année…[2] L’activité du samedi fut orienté principalement sur 80/40 et 20 mètres. Tout en surveillant le 15 et 10 mètres, avec quelques CQ au passage, mais sans succès ! Je me suis donc concentré sur ces bandes ou les conditions journalières étaient les plus favorables pour moi. Je stoppe les émissions samedi soir pour un repos bien mérité. Avant d’éteindre les lumières du coin radio, je jette un regard sur le logiciel, celui-ci m’annonce 470 QSO et ± 250 000 points !

Dimanche matin, je rejoins ma station pour la suite de mon activité. La bande des 80 mètres est ouverte, avec quelques stations françaises, européennes et extra-européennes. J’en profite pour rentrer quelques DX. Je poursuis et enchaîne les QSO avec quelques multiplicateurs. La journée du dimanche fut, pour moi, plus active sur 15 mètres, mais pas sur le 10 mètres ! Permettant d’entrer quelques indicatifs… Je stoppe vers midi pour le repas familial et je reviens à la station vers 13h30. Dès lors, je reprends mon rythme et enchaîne avec de nombreux QSO. Je termine tranquillement le concours dimanche soir sur le 80 mètres avec quelques stations françaises, européennes… Puis je clôture définitivement celui-ci vers 18h50 local (17h50 TU). Je regarde mon score : 777 QSO[3] et 510 510 points !

Statistiques de trafic :

Je regagne ma station lundi après-midi pour effectuer les premières analyses. Le tableau (Score) fait ressortir le nombre de liaisons réalisées en fonction de mon trafic. Les statistiques générales du concours se répartissent de la manière suivante : 180 QSO (80 m), 379 QSO (40 m) et 194 QSO (20 m) et 24 QSO (15 m). Un rapide aperçu permet de voir que le 7 MHz, reste la bande la plus performante. L’apport de ma GP 40 mètres "Full ¼ d’onde" améliore considérablement mon score, en apportant 1080 points (2145 points) et 63 départements. Alors que le 80 mètres apporte 65 départements pour 742 points. Sur 14 MHz (20 m), avec 194 QSO pour 257 points, j’améliore mon score de 2019 et le 21 MHz (15 m)[4] permet d’arrondir les points …

 

Répartition géographique des QSO.        Log du CDF HF CW2021.

 

L’association GP 40 m + LDG RT600, associé à une propagation nettement plus favorable, confirme tout le bien de ma nouvelle antenne sur ces fréquences. Pour ce qui est des QSO francophones, incluant la Corse et les Dom-Tom, le 80 et le 40 m participent activement à faire évoluer le score. Bien qu’ayant entendu d’autres DOM/TOM, seul FY5KE fut contacté sur 80/40 et 15 m. Alors que sur 15 et 20 mètres, neuf département (6+3), dont le Nord (59), sont représentés.

Les analyses relèvent également un total de 137 départements contactés, sur l’ensemble des quatre bandes actives, pour 101 pays "DXCC", dont les USA, le Canada, le Brésil, le Japon, la Nouvelle Zélande, l’Afrique…

Les modifications apportées à mon installation s’avèrent être une nouvelle fois utile. L’antenne Lévy, qui n’a pas subi d’évolution par rapport aux années précédentes, travaille correctement sur 80/40 mètres. Cependant, elle ne fût exploitée que sur 3,5 MHz (80 m). Alors que ma verticale GP 40m a fait la différence sur le 7 MHz (elle était en mono bande sur cette fréquence) avec pour conséquence un nombre important de QSO sur l’Europe et quelques DX dans le Log ! Cela fait du bien de l’avoir… Tandis qu’elle était utilisée en multi bande avec la RT600 sur 14/21 et 28 MHz. Avec de bons résultats. L’ensemble a participé activement à améliorer le rendement des années précédentes.

 

Conclusion :

Ce concours fut à la hauteur de mes espérances, et même mieux ! Avec un score provisoire de 510 510 points et 777 QSO, cela fut une belle expérience que de concourir à ce championnat de France CW. Ayant tenu mes engagements, et honoré mes objectifs, je suis confiant pour la suite. D’autant plus que je compte faire d’autres améliorations afin d’être plus performant, tout en gardant à l’esprit l’aspect challenge personnel. Agissant en mono opérateur, j’étais actif sur ± 19 heures, pour un peu plus de 16 heures d’inactivité. Sur un total de 36 heures, moins les 8 heures de repos obligatoires, il me reste de la marge !

Finir avec ce score, n’était pas évident lorsque j’ai démarré le concours. La concentration reste continuellement à son maximum. Et les périodes de repos font du bien au moral, et permettent de reprendre des forces. J’ai terminé le concours en ayant fait le maximum pour améliorer mes précédents scores, et finalement satisfait d’avoir accompli une belle performance.

Le compte rendu à était envoyé au responsable pour les vérifications d’usages. Au regard de ce qui sera proclamé sur le site du Réseau des Émetteurs Français "R-E-F", j’espère obtenir une place respectable (dans ma catégorie - B = 100 watts).

73 d’Hervé G. F6UGW.

 

Scores proclamés :

Quelques jours après avoir déposé mon log sur le serveur du REF, les scores annoncés par les participants deviennent accessibles. 1147 carnets de trafic "Log" (Français et internationaux) furent envoyés cette année. À partir de là, et en fonction des scores et des classes de puissance, j’ai estimé un classement fictif, donc non officiel, juste pour faire une comparaison avec celui qui sera exprimé dans quelques mois. Cette hiérarchisation fait ressortir un classement provisoire par catégorie (A, B et C). Ayant concouru dans la catégorie B (= 100 watts)[6], je suis classé selon mes estimations 34eme sur 244 stations française.

J’espère confirmer cette position lors de la publication des résultats officiels.

Hervé de F6UGW

Épilogue :

Les résultats du CDF HF CW de janvier dernier, viennent d’être publiés. Ce championnat de France 2021, fut marqué – pour ce qui me concerne - par une meilleure propagation. Où est-ce dû à l’effet confinement !

Participation au CDF CW 2021

 

Bien qu’ayant annoncé 1147 logs (Français et Internationaux) (Ci-dessus), lors de la proclamation de mon score, finalement, 1060 logs furent retenus !

 

Après mes deux premières participations de 2018/2019 (voir mes comptes rendus sur mon site, rubrique : concours), j’espérais faire aussi bien, sinon mieux ! Finalement, ce fut mieux !

Comme je l’avais annoncé précédemment, je termine 34 ème sur 273 stations mono-opérateurs (Catégorie B de 100 watts !). Confirmant ainsi mes estimations de fin de concours.

Place f6ugw REF CW 2021

Classement departemental cdf CW 2021 du 59

Pour ce qui est du classement au niveau départemental (honorifique, mais bien sympathique), j’obtiens la seconde place sur huit participants dans le Nord ! Ce qui est très bien pour cette année. Tandis qu’au général, toutes classes confondues, je termine 68 ème/367 concurrents ! Compte tenu de mes conditions de participation, j’ai stoppé mes émissions samedi soir vers 19 heures pour reprendre dimanche matin, et de mon installation (Cf. : article), ces résultats font plaisir à lire.

Pour ce qui concerne le classement départemental (Cf. : Tableau), grâce à une excellente participation des opérateurs nordistes dans les catégories A, B et C, générant 10 comptes rendus sur le serveur du REF, le département se classe 13ème/86, ce qui représente une belle performance. J’espère retrouver la même ferveur l’année prochaine… Et sans confinement !

Ce compte rendu clôture l’épisode du championnat de France HF CW 2021, j’espère renouveler l’expérience l’année prochaine…

 

 

73 d’Hervé G. F6UGW.

…/…

 

[1] Cf. : ma rubrique concours.
[2]Cette configuration ayant très bien fonctionné pour le CQ WW.
[3] 789 QSO avec les doublons, sans augmenter les points
[4] En 2018 et 2019, cette bande était pour moi inactive.
[5] J’ai d’ailleurs entendu des stations françaises sur le 20 et 15 m… Sans pouvoir les contacter !
[6] Je tiens compte des scores manquants ou égal à zéro (0)).

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives