baniere site f6ugw.jpg

CQ WPX CW 2020 & Résultat

 

Après avoir participé à différents concours, tant national, qu’international, dont les récits vous sont présentés sur ces pages, le CQ WPX (créer par la revue américaine "CQ Magazine"[1]) permet de me remettre dans le bain. Ce contest, offre aux participants la possibilité de contacter le maximum de préfixe, constituant les indicatifs des radioamateurs. De quoi passer un bon moment sur les ondes.

 

N’ayant pas eu la possibilité de participer à quelques concours depuis ma participation au championnat de France SSB, essentiellement pour des raisons professionnelles, donc pour me rattraper, j’ai pris part à ce sympathique concours. Pour cette première participation, j’ai opté pour une activité sur la bande des 40 mètres (7 MHz) en CW. Pour ce faire, j’avais l’installation suivante :

Un Icom IC-7600 avec une puissance de 100 watts. Et rien d’autre à côté.
Une antenne filaire "Levy" de 2 x 27 m @7m.
Boite d’accord d’antenne F3LG.
Mon antenne multibande qui était accordée sur 7 MHz (HF2).
Un PC + logiciel (Run + Multi) et Keyer CW… Un manipulateur CW et mes oreilles !

Station CQ WPX

Déroulement du concours :

Final Score de f6ugwIl est 08h30 (06h30 TU) lorsque j’ouvre la porte de mon coin radio. Je prends le temps d’allumer les appareils, puis je m’installe sur mon siège (c’est quand même plus agréable pour faire de la radio). Je n’avais pas prévu d’y participer dès les premières heures. D’autant plus que je n’ai pas d’objectif, si ce n’est celui de passer un bon moment sur l’air. Étant accordé avec la Lévy sur le 40 mètres, je commence par balayer le segment CW de la bande, et je rentre vers 09h09 (07h09 TU) mon premier QSO avec ED1R (Espagne), puis je poursuis en me positionnant sur une fréquence libre afin de lancer des appels. Dès lors, mon trafic s’intensifie et les QSO s’enchainent. Quelques minutes plus tard, je repars à la chasse aux multiplicateurs. Puis je stoppe mes émissions vers 12h23 (10h23 TU) pour rejoindre les couteaux et les fourchettes…

Il est 13h11 (11h11 TU) lorsque je retourne à ma station. Je poursuis mon aventure radiotélégraphique en rentrant dans mon log, G6N (Angleterre), puis j’accroche de nouveaux multiplicateurs. Cependant, l’après-midi fut plus calme que lors des premières heures de la matinée.

Il est presque 19h (17h TU), samedi soir, lorsque j’éteins ma station pour préparer le barbecue. Elle ne sera rallumée que vers 21h (19h TU), et c’est OH0V (Archipel d’Aland en Finlande) qui inaugure cette reprise. Dès lors, je capitalise les QSO, puis vers 21h49 (19h49 TU) je clôture cette première journée avec UR7GO (Ukraine). Bien qu’ayant encore le temps, mais je décide de stopper mes émissions. La station ne sera rallumée que le lendemain matin vers 08h (07h TU).

Dimanche matin, je remarque que la plus part des indicatifs présents sur 40 mètres ont été contactés. Je me concentre alors sur les indicatifs des stations que je reçois. À partir de là, les QSO s’enchaînent. Je prends néanmoins le temps de sortir pour effectuer quelques pauses café sur la terrasse ; tout en profitant du soleil. Histoire de se ressourcer…

Vers 13h (11h TU) je stoppe provisoirement mon trafic, et éteint la station pour le repas dominical.

Je reviens à la station vers 14h (12h TU) pour arrondir les points. Puis, je fini le concours en contactant vers 19h (17h TU), 9A3JH (Croatie). Ensuite, je prends la décision de clôturer mes émissions pour le week-end. Dès lors, mon carnet de trafic me présente un résultat : 203 QSO, 150 préfixes (PFX) contactés pour 60 600 points ! De quoi être satisfait de cette première prestation.

Statistiques de trafic :

 

Le tableau "Summary" (ci-dessus) dévoile le nombre de liaisons et le score final. Bien qu’ayant observé une animation très actives le samedi, en début de matinée, le 7 MHz était bien calme entre la fin de matinée et la fin d’après-midi/début de soirée (Permettant de faire plus de pause). Le 40 mètres étant par définition une fréquence nocturne, mais qui offre la possibilité de faire de sympathique liaison pendant la journée, cela n’a pas été le cas lors du CQ WPX…

Parmi les liaisons, nous trouvons la plupart des pays européens – Europe de l’est et de l’Ouest compris – mais aussi les USA (avec ma Lévy) … Ce qui est déjà très bien pour cette année. Les analyses relèvent également un total de 150 pays multiplicateurs (PFX) contactés et 404 points.

Statistique de f6ugw.  Statistique de f6ugw.  Statistique de f6ugw. 

 

En toute logique, j’ai généré le compte rendu (format Cabrillo), puis - après une petite vérification d’usage, celui-ci a était déposé sur le serveur du CQ WPX pour être vérifié par le correcteur. J’espère faire bonne figure dans ma catégorie (Mono Bande 40 m – Low Power 100 watts "CW"). 

Conclusion :

Ce concours s’est déroulé tranquillement, tout en prenant le temps de vivre entre deux. Après avoir modifié mon coin radio (Disposition des appareils plus modification de mon antenne verticale "HF2"[2]), et une fois installé devant ma station, j’ai pu mesurer le plaisir de la piloter pendant les quelques heures de présence à son bord. Finalement, même si la propagation n’aura pas permis de faire des exploits, pendant les heures ou j’étais actif (± 19 Heures), je me suis fait plaisir pendant ce contest. J’ai pris le temps de comparer les signaux reçus entre la Lévy et ma GP (HF2) sur 40 m. Mais cela peut encore évoluer !

Toujours est-il que je suis enchanté de ce résultat. D’ailleurs, je compte bien remettre ça l’année prochaine… Enfin si ma disponibilité me le permet.

73 d’Hervé G. F6UGW.

Résultats provisoires :

 

Quelques jours après avoir déposé mon compte rendu sur le site Internet du CQ WPX CW, je prends connaissances des résultats provisoires. Finalement, j’obtiens un classement honorable (un de plus !), et pour l’instant non officiel. Pour cette première contribution, je me retrouve classé au niveau mondial 46ème/78 participants dans ma catégorie (Assisted sur 40 m).

 

 World Europe France
45 eme/ 78 participants  32 eme/44 participants  2eme stations française

 

Pour ce qui concerne le classement en France, je me retrouve à la seconde place… C’est très bien pour cette année. Je n’étais pas là pour battre des records, mais pour passer un bon moment, tout en me faisant plaisir entre deux.

Pour cette année, je m’en sors plutôt bien. J’espère néanmoins confirmer ce classement temporaire lors de la publication officielle…

 
73 d’Hervé de F6UGW.
"Ancien site Internet : 259 lectures."

Épilogue du CQ WPX HF 2020:

Les résultats du WPX HF CW, viennent de sortir. Cette année, 5 918 logs furent envoyés au correcteur, générant plus de 3 376 678 QSO !  Avec un score annoncé de 60 600 points, et après correction  57 036 points, je termine finalement à la deuxième place en France. Pour une première participation c’est bien !
 

Certificat CQWPX CW 2020 de F6UGW

 

 

Le certificat reçu à la suite de cette contribution, met en valeur ma collaboration à ce concours. Compte tenu des conditions actuelles de la propagation, je m’en sors plutôt bien. J’ai réussi à tirer mon épingle du jeu… Inutile de vous dire que j’ai apprécié ce concours et que je compte bien renouveler cette action en 2021 (suivant ma disponibilité).

73 QRO d’Hervé de F6UGW.

 

 

[2] Cependant, il reste encore beaucoup à faire.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives