baniere site f6ugw.jpg

Présentation de mon logiciel de concours N1MM Logger +

N1MM Logger +
Présentation d’un de mes logiciels de concours
 

N1MM Logger+, et un logiciel gratuit qui permet de gérer un contest. Ce n’est pas un programme pour manager le quotidien d’un radioamateur : comme peut le faire Logger32 ou tant d’autres.

Présentation :

Logo N1MMLogger+

 

Après avoir utilisé un certains nombres d’entre eux, à titre personnel ou au sein d’une association, dont Win-test[1], j’exploite actuellement N1MM Logger +. Qui est un bon logiciel. Mais que fait-il ?

Tailler pour la compétition, N1MM Logger+ permet d’enregistrer nos QSO, de comptabiliser les points, les multiplicateurs, d’établir des statistiques, des graphiques, etc. et prend en charge l’émission automatique des modes SSB, CW et numériques...

Il offre également la possibilité de piloter un grand nombre d’émetteur-récepteur, ainsi qu’un accès au réseau DX Cluster[2]. Sa grande polyvalence, permet de participer à plus de 100 concours[3] ! Afin de satisfaire tout le monde, il est possible de conduire une activité DX, DXPEDITION, DXSATELLITE… Il est fourni avec un manuel d’utilisation, qu’il est bon de pouvoir s’en servir en cas de besoin… Ainsi qu’un accès sur une page "wiki" en ligne[4] (En anglais). Mais les traducteurs en lignes sont vos amis…

Configuration matérielle :

N1MM Logger+, intègre les dernières technologies permettant d’exploiter des PC sous différents processeurs. Il est difficile de définir une configuration minimale, car il fonctionnera dans toutes les circonstances. Cependant, le minimum requis est un PC cadencé à 1,6 GHz. Bien que cela dépend des options du programme, des modes, etc. sélectionnés. Selon les cas, cela risque de ne pas tourner. Le programme lui-même ne demande pas beaucoup de mémoire, mais plus il y en a, mieux c’est : c’est bien connu !

Dont panic

Parmi les systèmes d’exploitation supportés, nous trouvons : Windows Vista, Windows 7, Windows 8 ainsi que Windows 10 sous 32/64 bits. Si vous souhaitez continuer à utiliser N1MM sur Windows XP, sachez que depuis 2014 Microsoft ne fournit plus de support technique… Notez que depuis 2020, il en est de même pour Windows 7. Il ne fonctionne pas (encore) sous Linux[5] … Néanmoins, il existe des softwares adaptés pour cette plateforme.

 

Du côté de la résolution graphique, N1MM Logger+ s’affichera correctement sur l’ensemble des écrans. Ainsi que sur une interface graphique de 1024 x 728 (SVGA) ou de 1366 x 768 (720P). Évolution technologique oblige, de nombreux radioamateurs utilisent des résolutions supérieures avec des écrans doubles. Voire sur des résolutions verticales inférieures à 768 pixels (netbooks) : toutefois, plusieurs fenêtres ne seront pas visibles…  

Pour ce qui concerne l’émission de la SSB, CW ou des modes numériques (FLDIGI, MMTTY…), le SO2R, etc., le contrôle peut intervenir via des ports "séries" ou via un adaptateur USB/Série. Winkeyer de K1EL offre une excellente solution en CW (d’après la documentation), mais je ne l’utilise pas. Dans certains cas, des ports séries supplémentaires peuvent être nécessaire. Pour plus d’informations, rendez-vous sur la section interfaçage présent sur la page de l’auteur.

Installation :

N1MM F6UGWCommencer d’abord par télécharger la version "Full Install", qui est disponible à l’adresse suivante : https://n1mmwp.hamdocs.com/ (Download/Program Files/Full Install). Ensuite descendre la dernière version du programme en cliquant sur le lien :"To DOWNLOAD the Full Install file click here." Puis installez-le. N1MM Logger+ s’installe en adoptant le sens conventionnel de Windows, notamment pour ce qui est des emplacements de fichiers. Cette installation s’effectue par défaut suivant le chemin indiqué par le programme d’installation : C:\ Program Files pour les systèmes 32 bits et C:\Program File (X86) pour les systèmes 64 bits. Rien de bien compliqué, si vous êtes familiers avec ce genre de procédure. Il est tout à fait possible d’indiquer un autre chemin, mais il est préférable d’accepter les emplacements par défaut[6]. Une fois que vous avez installé N1MM Logger+ sur votre ordinateur, ne l’utiliser pas tout de suite, car un certains nombres de correctifs ont été appliqués depuis cette première version. Téléchargez la dernière mise à jour qui est disponible sur les onglets : Download/Program Files/Latest Update Files/. Puis installez-là[7].

Note : La maintenance et la mise à jour des fichiers s’exécutent régulièrement. Cette procédure de remplacement et d’installation s’effectuent automatiquement. Cependant, pour une première utilisation il est préférable d’agir selon la procédure décrite ci-dessus.

N1MM Log de F6UGW

Exemple de configuration d’écran

Conclusion :

Cette présentation réunit l’essentiel pour un premier usage. Les informations peuvent évoluer au fil des jours. Étant en constante évolution, et l’utilisant couramment, celui-ci m’apporte une aide précieuse dans la gestion d’un concours. Bien que procédurier, comme toutes les applications de ce genre, N1MM Logger+ est agréable à utiliser, et est même très souple dans sa manière de conduire les concours. Tout est accessible en un clic de souris ! Au regard de ce qui se fait, le choix n’est pas évident à faire. Mais N1MM Logger+ représente un bon choix pour votre contest.

73 d’Hervé de F6UGW

 

[2] Réseau d’information des liaisons effectuées par les radioamateurs.
[5] Il peut être utilisable sous Linux avec le logiciel WINE (Logiciel libre).
[7] Dans certains cas, il peut être souhaitable d’éteindre le PC puis de le rallumer avant de poursuivre.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives