GOETGHEBEUR Hervé - F6UGW

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Système fusion -C4FM

Communication numérique

Présentation du système fusion (C4FM) de Yaesu.

Développer par Yaesu, fournisseur d’équipement radioélectrique généraliste, bien connu chez les radioamateurs, le système fusion (C4FM) a d’abord été présent chez les professionnels, avant d’être disponible pour les radioamateurs. Le système fusion (C4FM) est un mode de communication relativement récent. Et son arrivé a fait basculer le radioamateurisme dans une nouvelle ère : celui de la communication en modulation de fréquence numérique.

 C5FM Digital Lineup

Fonctionnement :

Au début des années 2000, une modulation spécifique, pour la norme téléphonique (GSM), est apparue chez les radioamateurs : le GMSK, pour modulation à déplacement minimum gaussien (Gaussian minimum-shift keying). Il n’en fallait pas plus pour un développement professionnel. Ainsi, le System Fusion a fait son entré en 2013 et est rapidement devenu une norme chez les radioamateurs. Loin de toute connotation chimique ou métallurgique (fusion), il s’agirait plutôt d’une migration progressive d’un système analogique ancien, mais toujours performant, vers un système numérique qui doit encore faire ces preuves. D’où l’envahissement du marché radioamateur par des prix plus ou moins agressifs !

FDMA Conception diagram

 

Pour revenir au fonctionnement, et pour faire simple, le mode C4FM – tous comme pour le DMR – peut être exploité sur les canaux analogiques des radioamateurs, en appliquant une modulation par déplacement de fréquence (MDF) : plus connu sous le nom de Frequency Shift Keying (FSK) à quatre niveaux (4 – FSK). Le principe est de séparer les communications en deux sous canaux de 6,25 KHz pour une même bande passante de 12,5 KHz.

 

Exploitant les caractéristiques du vocodeur FDMA (Frequency Division Multiple Access), le C4FM utilise une bande passante spécifique pour définir un canal de fréquence à bande étroite (DN = Digital Narrow). Par rapport aux autres modulations numériques, disponibles sous le vocodeur FDMA, (DMR, D-Star) le système fusion possède de bonnes aptitudes de communication, tout en gérant au mieux les taux d’erreurs binaires (BER : Bit Error Rate characteristics)[1]. À l’heure actuelle, le FDMA tant à ce normaliser.

De multiples possibilités :

Le C4FM,  intègre une compatibilité avec le mode analogique traditionnel "F3E" (modulation de fréquence "FM"), tout en exploitant les vertus d’une communication révolutionnaire. Ainsi, les modes numériques, dont le C4FM, offrent la possibilité d’utiliser le système de transmission le mieux adapté en fonction de la situation : FM analogique ou numérique "C4FM" (ou DMR, D-START, Echolink...). Parmi les possibilités de liaisons, nous trouvons :

  • V/D Mode – communication simultanée voix / données.
  • Voice FR Mode (Mode Full Voice Rate) -  mode vocal en plein débit.
  • Data FR Mode – transmission de données à haute vitesse.
  • Analog FM Mode – transmission en modulation de fréquence "F3E" analogique.

FDMA digital communication

Cependant, il existe d’autres modes opératoires comme la sélection automatique du mode "AMS" (Automatic Mode Select), le Snapshot Function (transmission d’image), etc. pour ne citer que cela. Chez les radioamateurs, et grâce à une utilisation plus fonctionnelle, le System Fusion est employé de manière amicale. Ce qui rend la manœuvre plus attrayante. Tout comme pour les autres modes de communication traditionnelles, le C4FM permet de relier entre-eux les radioamateurs.

Conclusion :

Depuis, les communications numériques ont gagné en popularité, en raison de leurs performances supérieures dans un environnement perturbé, mais aussi par leurs simplicités de mise en œuvre. Cependant, tous comme pour le réseau téléphonique, il subsiste des imperfections d’utilisations liées entre autre à une connexion Internet (dans certain cas inexistante), mais aussi aux caractéristiques techniques des stations : éloignement des relais (coupure, voix entrecoupée, etc.), développement aléatoire... Comme pour les autres modes numériques, il offre la possibilité d’une utilisation en modulation de fréquence "hertzienne" analogique ou numérique : via un relais numérique ou par Internet (de type Echolink).

 Banière C4FM f6ugw1

Tous comme pour le DMR, je suis actif en C4FM en mode simplex ou depuis le relais numérique/analogique de l'A3RN "F1ZKY" en UHF sur 430,175 MHz (Shift de + 9,4 MHz). Ainsi qu'en analogique FM sur 145,612.50 MHz (Shift de - 600 KHz). Retrouvez plus d'information en cliquant ici

Accueil