GOETGHEBEUR Hervé - F6UGW

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Radioastronomie
Eruption solaire

En tant que radioamateur, je pratique, en parallèle avec l’astronomie, la radioastronomie amateur. J’utilise pour cela mes appareils radioélectriques conditionnés pour l’écoute de divers bruits galactiques : bruit solaire, écho des chutes des météorites "les étoiles filantes", de Jupiter, etc. et autres radiogalaxies. Cette pratique offre, par rapport aux autres lumières, la possibilité de travailler sur des fréquences différentes.

 

 

Reception radioastronomie

La réception est caractérisée par la sensibilité du récepteur, de l’antenne – qui agit comme un collecteur d’onde radioélectrique – le convertisseur analogique-numérique (C.A.N.) et l’ordinateur : je néglige volontairement les imperfections matérielles (câble coaxial, récepteur, etc.).

 

etoiles filantes

À la différence des professionnels, et de certains radioamateurs, qui utilisent des paraboles – plus ou moins volumineuses -, les radioastronomes amateurs, dont je fais partie, utilisent de simples antennes : dipôles, verticales, Yagi voir des petites paraboles… À partir de ces écoutes, il est possible de détecter, à tout instant, l’activité météoritique traversant l’espace ou d’autre phénomène intergalactique. Il est également possible d’étendre cette réception sur d’autres objets spatiaux comme les satellites : dont la station spatiale internationale "ISS". 

 

En cours de rédaction.

Filtrer par titres     Affichage # 
# Titre de l'article Auteur Clics
1 Éclipse 2017 - Ballon solaire de la NASA F6UGW 440
2 L’Éclipse solaire américaine - Êtes-vous prêt pour le QSO Party ! F6UGW 870
 

Facebook

Solar Terrestrial Data


Created by PA4RM