GOETGHEBEUR Hervé - F6UGW

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

IARU - WRTC HF CW 2018 & Résultat

Logo WRTC2018 

IARU & WRTC HF CW 2018

Compte rendu de participation par F6UGW

Le weekend du 14 et 15 juillet 2018, j’ai pris part a l'IARU/WRTC HF[1]. Cet exercice s’est exécuté en mono opérateur à partir de ma station personnelle. Considérer comme étant les jeux olympiques des radioamateurs, ou championnat du monde, selon certaines associations, ce concours, ouvert à tous, permet de se contacter mutuellement, pendant 24 heures[2]. Côté équipement, j’étais à l’œuvre avec :

Un Icom IC-7600 avec une puissance de 100 watts. Et rien d’autre à côté.
Une antenne filaire "Levy" de 2 x 27 m @7m (HF3).
Une antenne verticale multi-bandes de construction personnelle[3]@±0,50 m (au sol) sans radian (GP HF2).
Une antenne verticale ¼ d’onde monobande 7 MHz[4]@0 m (au sol) et sans radian (GP HF1).
Boite d’accord d’antenne F3LG.
Un PC + N1MM (Run + Multi) + Keyer CW… et mes oreilles !

Station WRTC HF CW 2018

Ce concours avait pour objectif de me faire plaisir, d’une part, mais aussi de vérifier mon installation, qui reste très simple, par rapport aux grosses structures associatives, DX ou personnelles (Big Gun[5]).

 

Synthèse des résultats :

ScoreWRTC2018 F6UGWN’ayant pas d’objectif à atteindre, ce concours s’est effectué sans contrainte. J’ai donc orienté mon trafic en navigant au hasard sur les bandes. Par choix de réglage, je me suis attaché à tester mon antenne verticale (GP-HF2) sur les fréquences pour lesquels elle était accordée : c’est-à-dire sur 7, 21 et 28 MHz. Bien que prévue pour travailler du 80 au 10 mètres (voir sur 50 MHz). Ayant aussi une GP monobande ¼ d’onde pour le 7 MHz (GP-HF1), cela constitue un bon moyen de comparaison sur 40 mètres. Tandis que sur les autres bandes, seule l’antenne Lévy (HF3) était fonctionnelle en plus de mes deux GP[6]. Par ailleurs, j’ai également profité de ce concours pour effectuer des comparaisons de réception entre ces deux aériens[7]. Dès le début du concours, une constatation s’imposait : mon antenne GP-HF2 fonctionne très bien ! Cet essai, après remise en état de cette dernière, s’avère donc être judicieux. Ce premier résultat avant contrôle, fait ressortir un total de 138 QSO pour 25 608 points.

 

Statistiques de trafic :

Country WRTC2018 F6UGWPour ce qui concerne le déroulement du concours, le tableau (Score) de ci-dessus fait ressortir le nombre de liaisons réalisées par bande. Bien qu’ayant constaté une meilleure animation sur les bandes hautes, par rapport à janvier dernier, le score réalisé ne permet pas de dire si la propagation était meilleure, mais fait simplement ressortir des conditions d’ensoleillement (t = ± 30 à ± 35/38°) nettement plus favorable qu’en hiver (Cf. : article sur le CDF HF CW 2018) : alors que le soleil est toujours aussi calme !

Pour ce qui est des QSO avec les stations des associations nationales, je remarque qu’une grande partie d’entre elle furent contactés : dont celle représentant la France (TM0HQ). Alors que le plus gros du trafic, station mono-opérateur ou non, fut réalisé avec le continent européen. Ce qui est déjà très bien pour cette année. Les analyses relèvent également un total de 71 multiplicateurs contactés sur les 1 700 possibles ! La moyenne du nombre de points par QSO est de 2. Valeur qui semble être en cohérence avec l’ensemble des bandes actives (Cf. : Countries) lors de mon trafic. Compte tenu de mon activité, cela ne peut qu’évoluer…

 

Country Prefix F6UGW

Conclusion :

Ayant démarré le concours vers 16 heures locales, au lieu de 14 heures (sur 24 heures maxi[8]), les heures de présence à la station sont réduites à quelques heures de trafic (en prenant des poses entre deux). Bien que ne reflétant pas la réalité du trafic, cela constitue néanmoins un bon test. Je garde néanmoins un excellent souvenir de cette prestation. Au regard des premiers éléments d’information, disponible sur le site de l’American Radio Relay League "ARRL", j’espère obtenir une place honorable dans ma catégorie ("Low Power" = ± 100 watts).

Je tiens à remercier les stations, et opérateurs, qui ont répondu présent lors de cet IARU/WRTC 2018, permettant de réagir à leurs appels, et ceux qui ont pris le temps de me répondre …

73 d’Hervé G. F6UGW.

Épilogue du WRTC HF 2018:

Le championnat du monde de l’IARU est l’un des évènements majeurs de l’année. C’est même un des concours sur onde courte les plus populaires. Cette année, il a profité également d’une excitation supplémentaire, généré par le championnat du monde de radio sport par équipe (WRTC), épreuve se déroulant tous les quatre ans et en même temps que l’IARU HF.

Cette année, 4 946 logs furent envoyés au correcteur, nombre en augmentation de 23% par rapport aux autres années, ce qui constitue le deuxième score de toute l’histoire de ce concours. Avec un score annoncé de 25 608 points, et après correction (17 928 points), je termine finalement à la deuxième place en France. Pour une première participation individuelle en radiotélégraphie (CW), c’est beau !

 Place WRTC HF 2018 F6UGW

F6UGW WRTC2018

Le certificat reçu à la suite de cette belle participation, met en valeur ce challenge personnel. Compte tenu que nous sommes actuellement au niveau le plus bas, dans le cycle solaire, les conditions de propagation étaient décevantes. Mais avec de la patience, il était possible de tirer son épingle du jeu en réalisant des liaisons intéressantes. Inutile de vous dire que j’ai apprécié ce concours et que je compte bien renouveler cette participation en 2019 (suivant ma disponibilité).

 

 73 d’Hervé de F6UGW.

Retour- Suivant

 


[1] IARU HF World Championship - Sur onde courte du 160 au 10 m (1,8 à 28 MHz).
[2] Ou pendant 12, voir 6 heures au choix !
[3] En cours d’essai après remise en conformité
[4] Avec possibilité d’accord sur les autres bandes radioamateur.
[5] Traduisez par grosse station avec de grandes antennes et une puissance très élevée.
[6] Une antenne ground plane ou antenne 1/4 d'onde ou encore GPA (Ground Plane Antenna) est un dipôle dans lequel on a remplacé un brin rayonnant – donc sa moitié - par un « plan de sol »ici la terre, permettant d’obtenir un fonctionnement normal.
[7] Cela fera sans doute l’objet d’un article…
[8] Possibilité de trafic sur 6 ou 12 heures (Cf. : réglementation du WRTC).
Mise à jour le Mardi, 06 Novembre 2018 12:32