GOETGHEBEUR Hervé - F6UGW

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

CHAMPIONNAT DE FRANCE HF CW 2018

CHAMPIONNAT DE FRANCE HF CW 2018

Compte rendu de participation par F6UGW

 

Le weekend du 27 et 28 janvier 2018, j’ai participé au championnat de France de radiotélégraphie "CW". Cet exercice, qui s’est effectué en mono opérateur à partir de ma station personnelle, est la première "en solo" depuis plus de 20 ans.

 

Je n’ai donc pas d’indication à ce sujet, j’ai bien en mémoire une action de ce genre mais celle-ci date de quelques années déjà, et la propagation était bien meilleure qu’en ce moment[1]. De plus, les techniques ont fortement évolué depuis, je pars donc dans l’inconnue. Côté installation, celle-ci était réduite au minimum, j’étais à l’œuvre avec l’équipement suivant :

  • Un Icom IC-7600 avec une puissance de 100 watts. Et rien d’autre à côté.
  • Une antenne filaire "Levy" de 2 x 27 m @7m (HF3).
  • Boite d’accord d’antenne F3LG.
  • Un PC (Run + Multi) + logiciel  + Keyer CW… Un manipulateur CW et mes oreilles !
 Station contest F6UGW
 
En matière de Big Gun "traduisez par grosse station avec de grandes antennes et une puissance très élevée", je ne peux pas rivaliser avec les spécialistes du genre, et j’en ai pas envie, mais me faire plaisir OUI. Ayant à ma disposition une antenne filaire "Lévy", muni de son système d’adaptation des impédances (OM[2]), mes antennes verticales n’étaient pas installées, je n’ai pas d’autre choix pour cette année : donc pourquoi ne pas l’exploiter pour ce concours ! J’ai donc exécuté l’ensemble du concours avec cette bonne vieille antenne filaire, chère à nos aïeuls F3LG et tant d’autres. Et bien m’en a pris !

Synthèse des résultats :

Resultat finalConcernant mon activité, je suis partie avec une logique d’accomplir entre 300 et 500 000 points. Au fur et à mesure que les heures avançaient, et compte tenu des conditions de propagation, je me suis dit que si j’arrivai à faire dans les 300 000 points (hors correction), cela serait bien. J’ai donc orienté mon trafic sur les bandes 80, 40 et 20 mètres, ou les conditions étaient les plus favorables. Pour diverses raisons, mais essentiellement à cause de la propagation, je n’ai pas opéré sur 15 et 10 mètres. Toutefois, il était possible de maintenir une veille sur ces bandes, mais j’étais trop occupé à surveiller celle où j’avais le plus d’opportunité de trafic. Dès le début du concours, et malgré un départ en douceur, une constatation s’imposait : ma Lévy fonctionne très bien ! Le choix de cette antenne pour les bandes inférieurs, s’avère donc être judicieux. Ce premier résultat avant contrôle, fait ressortir un total de 439 QSO pour 319 608 points. Objectif atteint !

Statistiques de trafic :

Pour ce qui concerne le déroulement du concours, le tableau (Score) de ci-dessus fait ressortir le nombre de liaisons réalisées par bande qui est de : 178 QSO (80 m), 223 QSO (40 m) et de 38 QSO (20 m). Un rapide aperçu permet de voir que la bande la plus performante, en termes de QSO, est le 7 MHz (40 m). Cependant, c’est aussi celle qui a généré le moins de points (830 Pts) (je chipote un peu) des deux bandes les plus basses. En effet, malgré un nombre de QSO inférieur au 7 MHz (178 QSO), le 80 mètres est celle qui a apporté le plus de points (838 Pts "8 points de plus") pour 67 multiplicateurs (soit 10 de plus que pour le 7 MHz, tout en n’y étant moins actif) permettant de faire la différence sur cette fréquence. Tandis que sur 14 MHz (20 m), le score est sans appel avec 38 stations contactées pendant les heures où j’étais actif sur cette bande. Cela confirme les carences de la propagation, qui est à son niveau le plus bas en ce moment, faisant chuter la moyenne des QSO. Car même avec une antenne filaire, lorsque la propagation est à son niveau normal, il aurait été possible, sur les fréquences les plus hautes, de tirer son épingle du jeu tout au long du week-end, "et de faire autant, sinon plus, sur les fréquences basses". Toutefois, ces deux bandes inférieures permettent de sortir du lot en apportant le nombre de points nécessaires.

Section-département multiplicateur. 

Pour ce qui est des QSO francophones, incluant la Corse et les Dom-Tom, je remarque qu’une grande partie des départements ont été contactés sur 80/40 mètres. Rien d’anormal à ce sujet. Alors que sur 20 mètres, seul le département du Nord (59) et nos amis Guyannais (FY) sont représentés.  Ce qui est déjà très bien pour cette année.

 

Pays multiplicateurs

 

Les analyses relèvent également un total de 126 multiplicateurs pour 58 pays (DXCC) contactés. La moyenne du nombre de points par QSO est de 4. Valeur qui semble être en cohérence avec celle du 80/40 mètres (Cf. : Score & State/Sections). Parmi les DXCC côtoyés, nous trouvons 64 multiplicateurs (européen et français "DOM-TOM et corse inclus" (Cf. : Countries)). Cela peut évoluer d’une année à l’autre.

 

Conclusion :

Agissant en mono opérateur, je devais impérativement prendre au minimum 8 heures de repos sur les 36 heures du concours.  Les heures de présence à la station tournent autour de ± 10/12 heures (Temps estimé en fonction de mon inactivité), au lieu des 28 heures maxi. Cela ne veut pas dire qu’il faut jeter mon score aux oubliettes. J’ai tout de même réalisé, dans ce laps de temps, plus de 400 QSO pour un peu plus de 300 000 points ! Cela ne peut qu’évoluer. Il ne me reste plus qu’à adapter ma station pour faire améliorer ce résultat. Je garde néanmoins un excellent souvenir de cette prestation. Au regard des premiers éléments d’information, disponible sur le site du Réseau des Émetteurs Français "R-E-F", j’espère obtenir une place honorable dans ma catégorie (B = 100 watts).

Je tiens à remercier les stations qui ont répondu présent lors de ce championnat de France, permettant de réagir à leurs appels, et ceux qui ont pris le temps de me répondre …

 

Résultats du CDF HF CW 2018 :

Les résultats pour l’épreuve des championnats de France de radiotélégraphie (CW) de janvier dernier (2018), sont tombés. Je fini finalement 37eme/206 stations mono-opérateurs (Catégorie B – 100 Watts) ! Ce résultat honorable est en accord avec mes évaluations à la fin du concours (place estimée de 37eme.).

Resultat CDF HF CW 2018@F6UGW

Pour ce qui est du classement départemental (59), je termine dans ma catégorie B, et sauf erreur de ma part, 2eme/4 stations mono-opérateurs. Notez que le département du Nord est classé, avec une moyenne de 74 716 points, 18eme/90… Pour conclure, je suis satisfait de cette première participation. Rendez-vous en 2019 pour de nouvelles aventures hertziennes.

73 d’Hervé G. F6UGW.

AccueilSuivant


[1] Ainsi que depuis le radio-club de l’A2RS "F8KGS" (ex. radio-club cappellois)
[2] Antenne Lévy + boîte d’accord de construction personnelle.
Mise à jour le Vendredi, 27 Juillet 2018 13:00