baniere site f6ugw.jpg

Présentation de Logger 32.

Logger 32
 Logiciel de gestion des contacts radioamateurs
 

Logger32

Logger32, est un logiciel de gestion des contacts réalisés par un radioamateur. Obligatoire chez les radioamateurs, le carnet de trafic - qui était longtemps rédigé sur papier - permet d’inscrire nos liaisons quotidiennes. Avec l’avènement de l’informatique, il fut remplacé progressivement par une version informatique. Développé par Bob Furzer "K4CY", Logger32 fournit un logiciel complet et gratuit.

 

Comment choisis ton son logiciel ?

Depuis que je suis radioamateur, dérive professionnelle sans doute, j’ai pris l’habitude d’évaluer mes besoins, en fonction de mes exigences réelles, afin de choisir la meilleure solution… L’essai de plusieurs logiciels a permis de définir mon carnet de trafic informatisé.

Ensuite, étant donné que certaines exigences sont plus importantes que d’autre, j’ai établi un ordre de priorité aboutissant à l’installation de Logger32. La possibilité d’intégrer facilement les contacts réalisés avec mes logiciels de concours, par le biais du format d’exportation en "ADIF", vers Logger32 fut l’un des critères de sélection. L’aspect sauvegarde des informations de Logger32, pour avoir à disposition une copie conforme du journal de bord, a aussi participé dans le choix final… Logger32[1] offre l’opportunité de sauvegarder le contenu sous la forme de deux fichiers ZIP contenant l’essentiel des informations de notre journal de bord ! Ce format de fichier est essentiel pour maintenir à jour nos contacts radio.

Présentation :

Logger32 est un excellent programme réunissant de nombreuses fonctionnalités utiles telles que :

  • La gratuité : l’auteur, soutenu par une collectivité de radioamateur, apporte une évolution permanente de son logiciel, afin de le rendre plus maniable : correction des bugs et autres demandes particulières sont traitées sérieusement …
  • Le transfert standardisé des fichiers "ADIF" permet de transférer facilement notre journal vers d’autres supports comme LoTW, E-QSLcc, ClubLog, QRZ.com, etc.
  • La sauvegarde du carnet de trafic sous divers format (TXT, Zip ou Adif...), permet d’avoir une copie fiable pour récupérer nos données ou pour transférer notre log vers un autre programme.
  • La gestion des éléments de base comme la saisie, le stockage, l’affichage des informations (Pays, Heure, liste des QSO précédents, etc.) facilite l’utilisation.

Logger32 de F6UGW

 

La personnalisation de l’écran, offre plein d’avantage et permet d’afficher les différentes fenêtres flottantes sur l’écran, comme le Log, le DxCluster, la Gray Line, l’écran de saisie, les notes, etc. Notez que toutes les fenêtres peuvent être bloquées (non flottantes). La mise en couleur des différents champs d’informations, participe à rendre l’utilisation conviviale.

 

 

Logger32 3 de F6UGW

 

Tandis que les statistiques permettent de suivre l’évolution de notre DXCC, ainsi que d’autres diplômes (IOTA, WAC, WAZ, etc.). La présentation permet de modifier et de mettre à jours les préfixes suivant les apparitions ou les suppressions d’indicatif dans la liste DXCC. Il offre également le choix d’ajouter des utilitaires complémentaires, écrit et publier par d’autre radioamateur, permettant ainsi d’étendre les aptitudes pratiques.

 

Parmi les aspects fonctionnels, nous trouvons la faculté de faire dialoguer notre émetteur-récepteur avec l’ordinateur (Cat Système). Ce qui facilite grandement la manœuvre de nos transceivers. Une fenêtre (Band Map) affichant la fréquence sur laquelle nous nous trouvons, permet de visualiser le trafic directement en fonction des apparitions sur le DX Cluster. Il suffit alors d’un clic de souris pour faire basculer notre transceiver sur la fréquence désirée, tout en remplissant le champ de saisie du QSO avec l’indicatif du correspondant. Un gadget qui rend bien des services. Même si cela n’empêche pas de manœuvrer notre VFO.

Voilà pour les principales fonctions de ce logiciel, mais il y en a d’autre que je vous laisse découvrir par vous-même.

Conclusion :

Après avoir testé plusieurs logiciels, du plus simple aux plus complexes, payants ou gratuit, je me suis arrêté sur Logger32. Tout en continuant avec une version papier ! Après une période d’évaluation, j’ai décidé de le conserver. La prise en main s’est faite assez rapidement, grâce entre autre a un petit fichier permettant de traduire les différents menus et sous menu en français ! Fichier qui est d’ailleurs disponible sur le site de l’auteur. Une fois passé l’étape de la découverte, la configuration n’était plus qu’une formalité.

Ce que j’apprécie dans ce logiciel, c’est les fenêtres flottantes. Car cela permet de les positionner sur notre écran ou sur un second écrans en fonction de notre besoin, mais aussi en tenant compte de l’aspect pratique. Quand on a deux écrans, ou plus, cela apporte une aide visuelle qui est très appréciable au quotidien.

 

[1] Comme d’autres programmes…


Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives